Aussi appelées menstruation, les règles apparaissent à l’âge de la puberté et marquent la maturité sexuelle de la femme. La durée d’un cycle menstruel varie d’une personne à une autre, d’où la notion de cycle long et court. Un bon calcul du nombre de jours d’un cycle permet de préciser la date d’ovulation.

Bien connaître la période de fécondité

À partir de ses premières règles, la jeune fille peut tomber enceinte si elle a des rapports sexuels non protégés. La détermination de la période de fertilité se présente comme une mesure préventive contre une grossesse non désirée. Dans le cas inverse, le suivi du calendrier menstruel est nécessaire pour celles qui sont prêtes à avoir un enfant. Un cycle complet est compris entre le premier jour des règles et le jour du début de la prochaine menstruation. En principe, cet intervalle de temps compte 28 jours. Au-delà de ce délai, on dit que la femme a un cycle long.

Avant d’aborder le mode de calcul du jour d’ovulation, il faut faire la distinction entre les 2 types de cycles. On parle de cycle régulier si le temps compris entre les successions de menstruations reste invariable. Le cycle est dit irrégulier si le nombre de jours qui séparent chaque début des règles est varié mensuellement. Dans ce cas, il est difficile, voire impossible de préciser quand la femme sera fertile. Sachez que l’ovulation intervient 14 jours avant que la prochaine menstruation n’ait lieu. Ce décompte est rendu plus facile pour les personnes qui présentent un cycle régulier.

L’organisation de la vie quotidienne dépend de la connaissance de la période de fécondité. Jeune adolescente et femme mariée, l’ovulation peut se traduire par un temps d’abstinence sexuelle ou à un jour idéal pour procréer.

Mieux comprendre son corps en tant que femme

Après avoir effectué le calcul et obtenu la date d’ovulation, il est indispensable d’étudier le fonctionnement de votre corps. L’ovule a une durée de vie moyenne de 2 jours tandis que le spermatozoïde peut atteindre jusqu’à 4 jours. Cela signifie qu’un rapport sexuel réalisé un certain temps avant l’ovulation peut être à l’origine d’une grossesse. Face à cette réalité, il est préférable de prendre une marge de 6 jours précédant et suivant l’ovulation.

Soyez attentive face aux nombreux signes envoyés par votre corps et consultez un médecin si vous avez des soucis. À l’approche du jour d’ovulation, la température de la femme connaît une hausse. Des légères douleurs sont ressenties au niveau du sein, surtout autour du mamelon. Cela peut être accompagné d’un liquide qui est sécrété par le vagin. Les règles sont censées s’arrêter si une fécondation se produit. Ainsi, un test de grossesse est vivement recommendé pour en avoir la certitude.

Même s’il existe un moyen de calculer le jour d’ovulation, les messages véhiculés par le coprs ne mentent pas. Une simple observation permet de s’assurer que les règles vont avoir lieu, la période de fécondité est imminente, etc. Il en est de même pour les signes naturels du début de la grossesse.